Ce business model est le plus populaire parmi les start-up !

Publie le 28 février 2014 par admin

livreblanc3

Parmi tous les business model existants, il y en a un qui tire son épingle du jeu : le freemium. Ce mot est une contraction de deux mots – free (gratuit) et premium (prime).

Ce modèle économique est né en 2006, lorsque l’investisseur Fred Wilson, donna ce nom au modèle sur son blog. Voici ce qu’il écrivait à l’époque :

« Donnez votre produit ou service gratuitement, éventuellement avec une offre publicitaire, acquérez une base de clientèle avec du bouche-à-oreille, des réseaux de référence, du search marketing organique, etc., ensuite offrez des offres Premium à cette même base de clients. »

Ce modèle économique très répandu fonctionne bien pour une raison simple car il est en adéquation avec l’esprit même du web qui consiste à offrir avant de vendre. Soit l’inverse de l’économie traditionnelle. Mais il est important de noter que ce modèle est possible aujourd’hui car sur Internet les coûts de production et de distribution ont des coûts qui tendent vers zéro ce qui fait que l’on peut se permettre de l’offrir. Chose totalement impossible si l’on offrait un produit physique. La plupart des sites comme Deezer, Spotify, Skype…fonctionne sur ce modèle. Ce qui est offert, ce sont des fonctionnalité, du temps, des capacités etc. Je citerais Chris Anderson, auteur du livre référence sur le modèle d’affaires freemium intitulé « Free, entrez dans l’économie du gratuit » : « Les bits veulent être gratuits »

free+premium

Si vous voulez mettre un place un modèle économique « freemium », vous devez vous assurer qu’il requiert les caractéristiques de base à savoir :

Votre version gratuite doit être :

- Limité dans le temps
- Limité par les fonctions
- Limité en capacité
- Limité en quantité

L’objectif de ce modèle, c’est de présenter un service gratuit attractif (donc utile) tout en gardant suffisamment de valeur pour les options payantes (le cœur de la monétisation). Toute la monétisation réside dans cet équilibre subtile.

Avant de vendre un produit ou un service en freemium, posez vous la question : mon modèle économique répond il à ces caractéristiques ?

Jean-Noël TOUBON

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

2 Commentaires pour cet article

  1. paul rouquette Says:

    Bonjour Merci pour votre blog. Nous souhaitons développer le modèle freemium pour notre Web-tv ( http://www.peche-tv.com ) mais j’aurais besoin de savoir si nous pouvons appliquer une tva reduite pour les abonnements ( comme media part). D’après la commission paritaire ( obligatoire pour obtenir le statut de presse et pouvoir bénéficier de la tva 2, 1% ) il fait que le site diffuse plus de contenu texte que vidéo. Connaissez vous un syndicat pour faire valoir nos droits ? Au plaisir de vous lire.

  2. admin Says:

    Bonjour, le seul syndicat de presse en ligne que je connaisse est celui ci https://www.spiil.org/. Seulement pour bénéficier de la TVA super réduite à 2,1%, vous devez au préalable être reconnu comme « presse en ligne », comme vous semblez le savoir. Et pour cela, vous devez faire une demande via ce lien https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_13954.do
    Sur ce site officiel, vous connaîtrez les conditions nécessaires pour savoir si vous pouvez être considéré comme presse en ligne avec les avantages qui vont avec !
    Pour terminer, je vous invite à télécharger le livre blanc du web avec pleins de bons conseils ! http://www.media-webtv.fr/telechargez-le-livre-blanc-du-web-gratuitement

    Bonne semaine !

    Jean-Noël

Laissez un commentaire

Advertise Here
Advertise Here
javaversion1
Warning: passthru() [function.passthru]: Cannot execute a blank command in /home/mediawebd/www/wp-content/themes/premiumnews/footer.php on line 3