La théorie de la sagesse des foules (ou intelligence collective)

Publie le 26 décembre 2010 par admin

livreblanc3La notion de sagesse des foules (portée par James Surowiecki dans son livre du même nom) ou encore l’intelligence collective, est une théorie importante pour qui souhaite mieux appréhender l’univers du web.

Cette notion a été démontrée depuis des années par le biais de diverses études mais le web l’a fait entrer dans la vie de tous les jours, dans la vie de l’entreprise. Pour synthétiser, la sagesse des foules est la théorie selon laquelle un groupe d’individus sera plus intelligent que le plus intelligent du groupe.


En d’autres termes, vous tirerez toujours de meilleures informations ou de meilleurs résultats d’un groupe que d’une personne seule, aussi experte soit-elle. Avant de voir pourquoi, il est important de préciser que le  groupe en question doit répondre à 3 critères essentiels pour être intelligent ou sage : l’indépendance, la diversité et avoir un jugement autonome.

Un groupe d’individus sera toujours plus intelligent tout simplement parce que chaque individus qui le compose à sa propre perception des choses, sa propre façon de penser, sa logique, son raisonnement…et que la somme de toutes ces informations pondèrent, modèrent, affinent un jugement. Si nous mettons au sein d’un même groupe des personnes identiques intellectuellement, elles auront la même façon d’aborder les choses, les mêmes raisonnements et par conséquent la réflexion sera moins proche de la vérité, d’où l’importance de la diversité du groupe.

Certaines entreprises utilisent déjà l’intelligence collective des internautes dans le service recherche et développement par exemple. Aujourd’hui le service R&D d’une entreprises se compose de plusieurs personnes issues des mêmes formations, ne serait-il pas plus riche de faire appelle à ces centaines de milliers, de millions d’internautes pour résoudre un problème, pour trouver de nouvelles idées ? Certaines entreprises se sont déjà posées la question et ont franchi le pas. Un internaute est indépendant, chaque internaute est différent, un internaute prend une décision de façon autonome sans collègue pour l’influencer ou une autre personne, nous sommes en présence d’un groupe d’individus parfait pour en tirer une sagesse collective. Les services R&D, les services de maintenance des entreprises ne seraient-ils pas en voie de disparition? Sans doute. Il est plus aisé de demander à 500 000 internautes de résoudre un problème informatique que de demander à une personne au sein de l’entreprise et tout ceci à moindre frais et les risques d’erreurs s’en trouvent amoindris.

La sagesse des foules me fait aussi penser à une certaine époque (encore aujourd’hui aussi sûrement) ou à l’école les élèves étaient regroupés selon leur niveau scolaire. Les moins bons avec les moins bons et les meilleurs ensemble. Si nous nous référons à ce que peut apporter au groupe la diversité de ses membres, il serait préférable, pour faire évoluer et rendre chaque classe plus intelligente, de la composer d’élèves différents qui auront une perception des choses différentes. Chaque élève, bons et moins bons en ressortiront plus intelligents car laisser des élèves intelligents entre eux les feront moins progresser que de les confronter à d’autres façon de penser, d’autres façon de voir les choses qui feront nuancer voire modifier leurs pensées.

En définitive, la sagesse collective est une richesse qui peut être utilisée tous les jours. Internet a permis, selon moi, de révéler au grand jour son existence et son efficacité. Sans Internet, les entreprises se seraient-elles permis de faire appelle aux internautes plutôt qu’à leur service interne ? Je ne crois pas. Si je devais retenir une chose, ce serait qu’au sein d’une entreprise, chaque avis apporte un élément important à la prise d’une bonne décision.

Jean-Noël TOUBON

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

1 Commentaires pour cet article

  1. Romain CAUDAN Says:

    Manque un peu d’exemple mais toujours aussi pertinent..

Laissez un commentaire

Advertise Here
Advertise Here