Tag Archive | "blog"

Tags: , , , , , , , , ,

Rentabilisez votre blog en monétisant vos captchas

Posted on 19 août 2014 by admin

livreblanc3

Lorsque l’on se lance dans l’aventure du blogging, on réfléchit pendant des heures (des jours?) au moyen de le financer. Il existe de nombreuses façons de le faire, allant des plus connues : la publicité sous forme de bannière, au plus originales : les publicaptchas.

Qu’est ce qu’un captcha ? Une petite définition s’impose : un captcha est un test de défi-réponse utilisé en informatique, pour s’assurer qu’une réponse n’est pas générée par un ordinateur. L’acronyme « CAPTCHA » est basé sur le mot capture, et vient de l’anglais completely automated public Turing test to tell computers and humans apart.

Né aux Etat-unis dans les années 2000, le but initial était de se protéger des robots malveillants. Bien qu’efficace au début, les captchas ont vite pu être contournés et leur efficacité a considérablement diminué avec le temps. Pour l’internaute lambda, remplir un captcha est vécu comme une expérience souvent désagréable car les caractères que vous devez saisir sont parfois indéchiffrables.

Partant de ce double constat négatif à savoir : efficacité réduite et expérience visiteur désagréable, des petits malins ont eu l’idée d’exploiter ce temps d’attention des internautes au profit de marques qui elles, recherchent de l’attention.

En moyenne, en France, 14 secondes d’attention sont accordées pour remplir un captcha et 7 millions de captchas sont remplis chaque jour en France.

L’idée est la suivante : plutôt que de saisir une suite de lettres générées au hasard, l’internaute devra saisir le slogan d’une marque par exemple. On appelle cela un publicaptcha.

Avant de donner un avis concret sur ce genre de monétisation, je dois admettre que l’idée est ingénieuse. Il fallait y penser.

Je suis de ceux qui pensent qu’un site ne doit pas être une galerie publicitaire , c’est laid visuellement, ça agace l’internaute et c’est souvent peu rémunérateur. Cependant, cette idée de captcha ne vient pas ajouter une énième pollution visuelle mais transforme une fonctionnalité utile (l’antispam) en ressources financières. De plus, l’expérience utilisateur ne risque pas d’être trop endommagée car vous remplacez quelque chose de désagréable mais utile par quelque chose de moins désagréable et toujours utile. On peut par conséquent considérer le captcha comme une amélioration de l’expérience utilisateur rentable (le rapport temps de travail/gain est positif)

Qu’est ce que cela rapporte ? Deux agences se distinguent : Captch Me et Adyoulike. De façon générale, les commissions des éditeurs sont de l’ordre de 5€ à 50€ CPM (Coût Pour Mille impressions) les mauvais mois, de 10€ à 100€ CPM les bons mois.

En résumé, ne comptez pas devenir riche mais lorsque l’on vous propose de gagner de l’argent à rien faire…pourquoi pas, à tester !

Pour découvrir un autre type de monétisation originale, cliquez ici

Jean-Noël TOUBON



ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , ,

Portrait de chef : entretien avec Alexandra Beauvais

Posted on 06 mai 2014 by admin

livreblanc3

J’ai eu la chance de m’entretenir avec Alexandra Beauvais, chef cuisinier, auteure, chroniqueuse et chef d’entreprise. Cette femme très prolifique est revenue, le temps d’une interview, sur son histoire, sa passion : la cuisine. 

Cet entretien me donne l’opportunité de vous expliquer comment je monétiserai mon site de cuisine à partir de cette interview gratuite. Plutôt que de monétiser votre site en proposant de la publicité contextualisée type Google Adsense, il serait plus efficace et pertinent de proposer soit les livres de Alexandra Beauvais en affiliation et ainsi toucher une commission soit des e-book élaborés. Pourquoi pas proposer à votre audience le téléchargement des recettes évoquées dans l’entretien. Vous apportez une réelle plus-value à votre contenu. Vos vidéos doivent être un amuse bouche (pour reprendre des expressions culinaires ;) ) !

alexandra-beauvais

Je vous invite à réfléchir comment vous pouvez apporter un contenu payant qui sera l’extension de votre contenu gratuit, comment donner envie d’aller plus loin à partir de votre contenu gratuit.

A vous de jouer.

Cet entretien a été réalisé par Jean-Luc Campagnola dans le cadre d’une réalisation de l’école ESRA Bretagne.

Jean-Noël TOUBON

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , ,

La règle fondamentale pour monétiser votre site

Posted on 15 avril 2014 by admin

livreblanc3

Le premier élément à prendre en considération est le fait que sur Internet, tout est potentiellement accessible, et ce, gratuitement, ce qui change considérablement la donne car sur le marché physique, si vous voulez acquérir un bien ou un service, il faut sortir votre chéquier. Cet élément a, dans un premier temps, déstabilisé les entreprises qui semblaient voir dans le web un danger, une menace ou tout simplement la disparition de leur activité. Passé cette période d’agacement, il a fallu tenter d’en comprendre les raisons et s’adapter en modifiant en profondeur sa perception du marketing.

« Aussi étrange que cela puisse paraître, sur Internet, ce n’est pas le produit ou le service en tant que tel que les internautes achètent. »

Un contenu numérique est duplicable, il finira donc par être gratuit, c’est un fait, il faut composer avec. Partant de ce constat, ce qui se vend sur Internet, c’est le service que vous allez rendre à vos internautes ou le bénéfice que vous allez leur apporter.

Avec Internet, il a fallu composer avec une nouvelle notion fondamentale qui n’existe pas dans l’économie réelle : la gratuité. Pourquoi acheter un produit que vous pouvez trouver facilement ailleurs sur le web ?

Prenons un exemple : la musique. Lorsque le site Deezer s’est mis à proposer un accès payant à ses contenus, Youtube permettait déjà d’écouter de la musique gratuitement. Pourquoi payer de la musique alors qu’un autre site permet de le faire gratuitement ? Youtube est un site ou l’on trouve tout et n’importe quoi (et bien souvent n’importe quoi)…il faut faire des recherches parfois précises pour trouver exactement le morceau que vous vouliez, vous ne connaissez pas le nom de l’album, parfois l’enregistrement est de mauvaise qualité parce qu’il a été extrait d’un vinyle ou enregistré à partir d’un smart phone (histoire vécue…), bref, vous pouvez l’écouter gratuitement mais l’accessibilité n’est pas aussi aisée que sur Deezer qui garantie la qualité et la trouvabilité. Vous ne payez pas Deezer pour la musique mais pour le service qu’il vous rend en la rendant de bonne qualité et accessible.

Trouver-le-parfait-produit-à-vendre

Prenons un autre exemple : la presse écrite. Nombreux sont les sites qui s’arrachent les cheveux pour trouver un modèle rentable, nombreux sont les sites qui n’optent que pour la publicité pour espérer le rentabiliser. Or le marché de la publicité, selon mon humble pronostic, va tendre à disparaître, en tout cas sous sa forme actuelle pour plusieurs raisons simples :

1 - l’agacement croissant des internautes pour la publicité (le succès de Adblock+ entre autres en témoigne). L’internaute a le pouvoir, il a donc décidé qu’il ne voulait pas de pollution visuelle et auditive.
2 –  le peu de valeur ajoutée apportée à l’internaute (une publicité n’apporte pas de solution, ne résout pas de problème, elle vend)
3 –  la baisse du ROI (Return On Investement) pour les marques et du taux de conversion pour les bloggeurs. Trop de pub, tue la pub, le web ressemble de plus en plus au parking d’un centre commercial ;)

Revenons à mon exemple. Il existe quelques expériences intéressantes dans la presse écrite comme Médiapart qui vend l’enquête, l’investigation (non duplicable). Les contenus de base doivent être accessibles gratuitement. Un autre site d’informations teste un modèle qui je pense fonctionnera mieux que la publicité à terme : Atlantico.fr

Pure player fonctionnant uniquement grâce à la publicité depuis sa création, ils ont fait le choix récemment de diversifier leurs revenus et d’adopter un modèle qui va dans le sens du web.

« Pour monétiser votre site, rendez un service non duplicable. »

Leur stratégie ? Proposer aux internautes d’acheter des e-book sur des thématiques développées tout au long des articles, ce qui permet d’approfondir les sujets traités. La valeur ajoutée est élevée et il est impossible de le retrouver sur Internet gratuitement. Ce modèle est donc typiquement « web ». Un site d’informations proposent énormément de contenus quotidiennement. Il est souvent difficile pour un internaute de s’y retrouver ou tout simplement de retrouver des articles vieux de quelques mois ou de quelques années. Ils proposent également de « repackager leurs contenus » (utilisez les plus lus, sur une thématique précise, sur une personne…) sous une nouvelle forme, sous un angle différent, avec de la vidéo, des photos, du son exclusif. Vous rendez un service non duplicable : typiquement « web » !

Des exemples, il en existe beaucoup. Pour votre futur projet web, pensez à ceci : quel service puis je leur rendre et peut on le dupliquer ? Si vous avez la réponse à cette question, alors vous êtes sur la bonne voie de la monétisation de votre site.

J’attends vos remarques avec impatience en bas de cet article. Qu’en pensez vous ?

Jean-Noël Toubon

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , ,

Ce business model est le plus populaire parmi les start-up !

Posted on 28 février 2014 by admin

livreblanc3

Parmi tous les business model existants, il y en a un qui tire son épingle du jeu : le freemium. Ce mot est une contraction de deux mots – free (gratuit) et premium (prime).

Ce modèle économique est né en 2006, lorsque l’investisseur Fred Wilson, donna ce nom au modèle sur son blog. Voici ce qu’il écrivait à l’époque :

« Donnez votre produit ou service gratuitement, éventuellement avec une offre publicitaire, acquérez une base de clientèle avec du bouche-à-oreille, des réseaux de référence, du search marketing organique, etc., ensuite offrez des offres Premium à cette même base de clients. »

Ce modèle économique très répandu fonctionne bien pour une raison simple car il est en adéquation avec l’esprit même du web qui consiste à offrir avant de vendre. Soit l’inverse de l’économie traditionnelle. Mais il est important de noter que ce modèle est possible aujourd’hui car sur Internet les coûts de production et de distribution ont des coûts qui tendent vers zéro ce qui fait que l’on peut se permettre de l’offrir. Chose totalement impossible si l’on offrait un produit physique. La plupart des sites comme Deezer, Spotify, Skype…fonctionne sur ce modèle. Ce qui est offert, ce sont des fonctionnalité, du temps, des capacités etc. Je citerais Chris Anderson, auteur du livre référence sur le modèle d’affaires freemium intitulé « Free, entrez dans l’économie du gratuit » : « Les bits veulent être gratuits »

free+premium

Si vous voulez mettre un place un modèle économique « freemium », vous devez vous assurer qu’il requiert les caractéristiques de base à savoir :

Votre version gratuite doit être :

- Limité dans le temps
- Limité par les fonctions
- Limité en capacité
- Limité en quantité

L’objectif de ce modèle, c’est de présenter un service gratuit attractif (donc utile) tout en gardant suffisamment de valeur pour les options payantes (le cœur de la monétisation). Toute la monétisation réside dans cet équilibre subtile.

Avant de vendre un produit ou un service en freemium, posez vous la question : mon modèle économique répond il à ces caractéristiques ?

Jean-Noël TOUBON

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (2)

Tags: , , , , , , ,

Comment créer ma webtv ?

Posted on 04 octobre 2013 by admin

livreblanc3

Elles sont nombreuses les personnes à vouloir lancer leur webtv tant ce support est en vogue depuis quelques années. Trouver l’idée n’est jamais ce qui effraie en premier (même si l’idée est plus que fondamentale, j’y reviendrai), c’est plutôt l’aspect technique qui peut faire peur. Parmi les lanceurs de projet de webtv que j’ai rencontrés, il y avait deux questions qui revenaient systématiquement :

- Comment rentabiliser ma webtv
- Comment lancer techniquement ma webtv

J’ai déjà répondu en partie à la première interrogation, je vous invite d’ailleurs à lire ou à relire l’article « Enfin un modèle économique de webtv ».  Je vais donc me concentrer sur la seconde.

Comment créer ma webtv ?

Vous avez trois possibilités :

1 – Installation du bon vieux logiciel WordPress : il s’agit d’un créateur de blogs très simple à mettre en place et très performant.

Avantages : simple, gratuit et performant
Inconvénients : limité pour faire évoluer votre webtv vers une plateforme monétisable.

2 – Développer vous-même votre propre plate-forme : il s’agit d’une formule personnalisée, adaptée à votre projet

Avantages : personnalisé, performant
Inconvénients : onéreuse puisqu’il faut coder toute la plate-forme

3 – Utiliser une plate-forme déjà développée : gagnez du temps au lancement et gagnez de l’argent puisque vous ne supportez pas les gros frais de développement.pulceo

Avantages : personnalisé, performant, conçue pour les webtv
Inconvénients : maîtrise de l’outil à acquérir, avoir un minimum de personnes pour la faire fonctionner comme il se doit.

Dans mon expérience de webtv avec notre média www.pulceo.com, que nous développons depuis 2008, nous avons utilisé WordPress les deux premières années. Cela fonctionnait très bien mais nos envies et nos projets faisaient que nous avons vite été limité et bridé par ce logiciel gratuit à la base. C’est pourquoi nous avons décidé d’investir dans notre propre plate-forme, développée selon notre cahier des charges et surtout riches de nos 2 ans d’expérience avec le WordPress ( nous connaissions les envies des entreprises, des associations, des spectateurs etc). Il nous a fallu 6 mois pour mettre au point le logiciel Pulceo.com.

Ce logiciel est aujourd’hui utilisé par www.ancenis.net, journal d’informations locales appartenant au groupe de presse Edit Ouest et www.cheval-equitation.tv qui appartient à l’entreprise angevine Kryzalid.

Notre volonté n’est pas de privilégier le volume, d’être en quelque sorte une usine à débiter des webtv, car d’expérience,

« Lancer correctement sa webtv demande du temps, de l’énergie mais surtout un accompagnement personnalisé afin d’optimiser les chances de réussite car il existe une réelle différence entre les aspirations et la réalité. »

Pour conclure, la question que vous devez vous poser avant de lancer votre webtv est la suivante : quelle est mon ambition avec mon projet de webtv : en vivre ou me faire plaisir ? selon la réponse à cette question, votre choix dans mes propositions précédentes, se fera tout seul.

Jean-Noël TOUBON

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les petits commerces peuvent-ils profiter du web 2.0 comme les grandes entreprises ?

Posted on 14 mars 2011 by admin

Aller voir le site

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les annonceurs locaux sont-ils prêts à se lancer dans une régie publicitaire web ?

Posted on 05 février 2011 by admin

livreblanc3A travers mon expérience au sein de la web télévision Pulceo.com, j’ai pu constater deux types d’annonceurs. Ceux qui utilisent Internet dans leur vie personnelle et professionnelle et ceux qui ne l’utilisent pas du tout.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Quelles sont les tendances du web aujourd’hui et surtout demain.

Posted on 25 novembre 2010 by admin

livreblanc3Je tenais à vous faire partager ce superbe exposé de Kevin Kelly qui nous fait prendre conscience de ce que le web est et sera dans les années à venir.

Si je devais garder un mot de son discours, ce serait : transparence. Demain, nous devrons accepter d’être transparent sur Internet car tout notre environnement sera connecté. Nous n’utiliserons que des matériels qui nous servirons à nous connecté au « nuage » : mobile, ordinateur, Ipad… (comprenez tout sera en ligne : logiciel, applications… plus rien ne sera sur notre disque dur). Internet aura une importance aussi grande que l’écriture ne l’était pendant tous ces siècles. C’est pour cela que nous devrons accepter de livrer toutes ces informations pour rendre le système plus efficace, pour que les informations que nous trouverons suite à une recherche soient les plus pertinentes possibles.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Entrons dans l’ère de l’économie du gratuit.

Posted on 11 novembre 2010 by admin

livreblanc3Beaucoup d’entreprises, de bloggeurs se demandent comment financer leur projet dans un environnement ou tout est « gratuit » : Internet. Pour beaucoup, surtout pour les générations qui n’ont pas connu avant Internet, de nombreux services ou produit ne peuvent plus devenir payants car ils sont en « libre service » sur Internet. Nous sommes entré dans un univers d’abondance.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (2)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Les webtv hyperlocales sont-elles viables ? si oui comment ?

Posted on 29 juin 2010 by admin

Aller voir le site

Cette vidéo a été diffusée sur le très bon site Médias2, petit frère du site Techtoc TV.

Comme vous le savez, les webtv ont le vent en poupe depuis quelques années. Le gros point noir aujourd’hui est le financement de ces web tv. Beaucoup de modèles économiques ont été testés, expérimentés, en vain… Des expériences américaines ont montré qu’il est possible de construire un modèle économique pour les webtv dites « locales ». Dans cette vidéo, plusieurs intervenants du monde des webtv, nous livrent leurs expériences. N’hésitez pas à réagir car nous sommes sur une thématique toute nouvelle, il y a , par conséquent, beaucoup de chose encore à dire.

Jean-Noël TOUBON

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Advertise Here
Advertise Here