Tag Archive | "communication"

Tags: , , , , , , , ,

4 actions à penser et à appliquer au lancement de sa webtv

Posted on 28 avril 2014 by admin

livreblanc3

Dans les questions que j’ai posées aux personnes inscrites à ma liste de diffusion, il y en avait une de très importante. Cette question c’était : « Quelles sont vos principales interrogations au lancement d’une webtv ? ». Parmi les réponses, il y avait la stratégie à adopter et le modèle économique. Or l’un à des conséquences sur l’autre. Une bonne stratégie engendre des affaires. Distinguons tout d’abord les 3 principales webtv que l’on retrouve en France car la stratégie peut être quelque peu différente selon que l’on soit :

  1. Webtv d’information, d’actualité
  2. Webtv thématique
  3. Webtv d’entreprise/corporate

Pour ces trois types de webtv, je vais vous donner 4 actions indispensables à réaliser avant le lancement de votre média sur Internet. Bien souvent, avant de se lancer, on ne sait pas trop par ou commencer tant il y a des « choses » à entreprendre. La liste n’est évidemment pas exhaustive, il s’agit d’actions stratégiques.

strategie-lancement-webtv

1- Déterminer votre stratégie de contenus.

Dans la mesure du possible, interrogez régulièrement votre audience. Conversez avec eux sur leurs souhaits, envies, besoins et adaptez vos contenus, votre site et vos supports.

  • qui me regarde (profil type du mon visiteur)
  • pourquoi me regardent-ils (leurs motivations)
  • qu’est ce qu’ils regardent (leurs contenus préférés)
  • comment me regardent-ils (fréquence, durée…)
  • quels supports préfèrent-ils (vidéo, podcast, texte…)

Actions à mettre en place et outils

- Sondez votre audience avant le lancement (créez une page d’attente), pendant et régulièrement après

- Analysez votre contenu et votre site

2- Déterminer votre stratégie commerciale

Une fois que vous connaissez votre audience, que vous savez quoi produire comme contenu et de quelle manière, vous pouvez mettre en place votre stratégie commerciale. En quoi cela consiste ? Il s’agit de mettre en oeuvre des moyens commerciaux et marketing de façon coordonnée dans le but d’atteindre des objectifs. Au sein de cette stratégie, vous aurez un certain nombre d’actions à réaliser. Fixez vous un objectif commercial (exemple : générer 5000€ par mois ou augmenter mon chiffre d’affaires de 20% cette année etc.), une fois fixé, vous allez déterminer un plan d’actions à réaliser sur une durée plus ou moins longue qui doivent avoir pour résultat, pour but d’atteindre cet objectif.

3- Déterminer votre stratégie marketing

Maintenant que vous connaissez votre audience (l’interaction avec votre audience doit être constante), que vous savez quels sont vos objectifs commerciaux, il vous reste à déterminer quelles seront vos actions marketing pour y parvenir. Vous devez mettre en place un processus (si possible) automatique d’actions coordonnées.

  1. Créer du contenu qualitatif régulier
  2. Faire venir du trafic sur son site (réseaux sociaux, forum, référencement, publicité etc.)
  3. Capter les noms et emails des visiteurs en leur offrant un cadeau pertinent sur la thématique du site (si possible numérique ce qui évite des coûts financiers)
  4. Leur envoyer du contenu régulièrement et interagir avec eux, les sonder, leur poser des questions en somme les découvrir. Humanisez votre site
  5. Repérer leurs problèmes, interrogations, leurs frustrations, leurs désirs non assouvis…
  6. Leur donner la solution par un produit, un service, un contenu..
  7. Construire la « solution » avec eux
  8. Vendre la solution
  9. Automatiser le processus

4- Définir sa stratégie de communication

Pour que votre stratégie commerciale et marketing fonctionne et donne des résultats, vos contenus doivent être lus. Pour cela, des actions coordonnées de communication s’imposent. Quelles actions entreprendre ?

  • Créer des comptes sur les réseaux sociaux (attention : ne créez des comptes que sur des réseaux cohérents avec votre contenu et ne vous dispersez pas, un réseau non utilisé peut être contre productif)
  • Utiliser les communiqués de presse
  • Mettre en place des partenariats stratégiques
  • Etre actif sur d’autres sites, blogs, forum et poster des contenus pertinents pour vous faire remarquer
  • Optimiser son site pour Google
  • Rédiger de façon à être « Google compatible »
  • Mettre en place une newsletter
  • Etre régulier dans la publication (minimum 2 contenus par mois)
  • Organiser des événements dans la « vraie vie » ou être présent aux événements de votre thème
  • Etc.

Bien entendu le but de ces actions est de drainer du trafic sur votre site et ainsi entretenir une relation avec votre audience intéressée grâce aux mails qu’ils vous auront laissés. La machine se mettra alors en route.

Il s’agit des 4 actions primordiales à penser et à entreprendre avant, pendant et tout au long de la vie du site. D’expérience, au lancement de sa webtv ou de son site on ne sait pas trop par ou commencer, on a 1000 choses à faire en même temps, on ne sait pas ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas…Une montage se dresse devant vous.

Je vais vous rassurer, pendant toute l’existence de votre site, vous allez changer beaucoup de chose et cela tous les 6 mois par contre ce qui est essentiel, à savoir les 4 actions précédemment évoquées, vous ne le changerez pas régulièrement. Il s’agit d’un cap à tenir. Vous pouvez le changer mais seulement si vous avez des raisons objectives de le faire.

Ces 4 actions vous permettrons de :

  • Avoir un contenu cohérent
  • Une audience active, impliquée et fidèle
  • Créer des relations intéressantes, constructives avec vos visiteurs et vos clients
  • De répondre à un besoin (toujours plus agréable que d’imposer un produit non désiré)

Avant de vous lancer, prenez du temps pour réfléchir à ces 4 actions.

Et vous, qu’est ce qui vous semble le plus compliqué ? Laissez moi un commentaire

ebook-media-web-1

-

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , ,

La communication et les petites entreprises (artisans, commerçants…)

Posted on 25 juillet 2013 by admin

livreblanc3

Être original dans sa communication n’est pas l’apanage des grandes entreprises.

Depuis 2007, j’ai la chance de travailler avec les petites entreprises, les artisans et les commerçants. Je parle de chance car il s’agit bien souvent de personnes passionnées par ce qu’elles font.

Seulement, lorsque l’on est artisan ou commerçant, on se préoccupe pas ou peu de sa communication ou alors “on fait comme tout le monde” à savoir de la publicité dans la presse papier locale, on met en place un site Internet, on fait une campagne de flyer… Mon propos n’est pas de critiquer ces façons de communiquer mais plutôt de mettre en avant le côté peut séduisant, peu original, peu “fidélisant”.

Or si vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes intéressé pour sortir des sentiers battus, pour innover dans votre communication, pour innover dans la gestion de votre entreprise tout simplement. En discutant avec les commerçants, je me suis aperçu qu’il pensait que la communication n’était pas pour eux, parfois ils ne la maîtrisaient pas, parfois ils avaient des préjugés, parfois ils étaient curieux aussi de connaître. Un des moyens est le web. Cet outil, selon moi,  est parfait pour les commerçants et les artisans car il est simple, intuitif, rapide, souvent gratuit et permet de toucher une grande quantité de personnes, si on sait s’en servir évidemment. Un commerçant ou un artisan n’est pas une grande entreprise avec un service communication formé et actif sur la toile, il faut donc leur proposer de mettre en place des actions simples et efficaces.

Je ne vais pas vous proposer de stratégie de communication mais plutôt d’actions à mettre en place dès demain dans votre entreprise, des actions qui peuvent tout à fait s’intégrer justement à votre stratégie de communication. Pour que le maximum de personnes s’y retrouvent, je vais prendre des exemples de domaines d’activités différents, concrets et pas forcément sur le web.

MP900387569

7 idées pour vous démarquer dans votre communication

Vous êtes fleuriste :

Le métier de fleuriste peut avoir un côté artistique. La création de bouquets, l’association de couleurs, de fleurs…nécessite du talent et des connaissances. Vos clients sont sûrement friands de conseils. Pourquoi ne pas vous placer en tant qu’expert dans le domaine et leur envoyer régulièrement (hebdomadaire, mensuelle…) des conseils de compositions florales, des conseils de plantation, d’achat en vidéo si vous en avez la possibilité, en photo…Pour cela, demandez à vos clients de vous fournir leur adresse mail en échange de quoi vous leur offrez par exemple 10% de remise sur leur prochain achat. Il est conseillé d’offrir un cadeau en échange d’information les concernant. Je tiens aussi à préciser qu’il est vivement recommandé de les rassurer en précisant que leurs informations ne seront pas revendues…votre sérieux en dépend. Cette technique vous permettra de fidéliser, de vous positionner en tant qu’expert…Vos conseils seront peut être réutilisés, diffusés, vos clients en parleront avec leurs amis, leur famille. Voici un moyen tout bête et gratuit de doper vos ventes et de vous constituer un fichier clients fidèles et reconnaissants.

Vous êtes restaurateur :

La simple évocation de votre restaurant doit rappeler des moments agréables, des moments qui titillent la zone du plaisir dans le cerveau de votre clientèle. Il n’est pas simple de se démarquer en tant que restaurateur si ce n’est de devenir maître étoilé. Jouez plutôt la carte de la proximité, du partage en organisant régulièrement des cours de cuisine par exemple au sein de votre restaurant. Afin de faire vivre une expérience unique à vos clients, préparez le cours en amont en faisant participer vos futurs apprentis cuisinier. Pour cela rien de plus simple, organisez par mail (que vous aurez récolté lors de leur inscription) un sondage sur le type de plat qu’ils aimeraient travailler, donnez leur l’eau à la bouche dès l’inscription (avec les photos ou les vidéos des cours précédents). Une fois le cours terminé, réservez leur une surprise supplémentaire en leur offrant la possibilité de venir dîner avec un ami, bien sûr offrez le repas à cet ami. Votre client/élève se sentira privilégié, il éprouvera de la fierté face à cet ami. A priori positif garanti !

Vous êtes caviste :

Lorsque l’on rentre chez un caviste, on ne sait jamais quoi acheter, on est complètement perdu, à moins d’être connaisseur vous avez l’impression que toutes les bouteilles se valent. Le rôle du caviste est de vous conseiller, on est d’accord. Si vous prolongiez ce conseil, qui fait la différence avec les grandes surfaces, en leur donnant la possibilité de se cultiver sur le vin et le vignoble français si riche et si prisé. Prenez le temps de concevoir un pdf sur le vin français, l’histoire des vignobles, les cépages…illustrez le avec des photos évidemment mais aussi des liens qui mènent vers les vignobles présentés, vers vos pages de vente sur votre site Internet… Pour ceux qui préfèrent le support papier, vous pouvez vendre à prix coûtant le livret ou l’offrir à partir d’un certain montant, sinon offrez leur par mail à tous vos clients.

Vous êtes un institut de beauté/ un photographe/ un coiffeur/ un bar

Vous pouvez aussi dynamiser votre commerce en vous associant, le temps d’un événement, avec vos confrères voisins. Des synergies sont possibles en trouvant des partenaires. On ne pense pas souvent aux partenaires mais dans votre entourage professionnel, vous avez forcément des activités complémentaires à la vôtre. Organisez le temps d’un week-end, un parcours initiatique inter-commerçant. Proposez à ces dames un maquillage spécial photo à telle heure, ensuite demandez lui de se rendre chez le coiffeur qui lui confectionnera une coupe pour l’événement, puis envoyez la chez le photographe pour une séance en studio et le clou du parcours ça pourrait être une remise des photos autour d’un verre de champagne dans un café. Bien évidement n’oubliez pas de convier la presse ! Vous faites vivre une expérience originale et conviviale à vos clients à moindre frais. Bouche à oreille garanti encore une fois.

Vous êtes un concessionnaire automobile

Faire venir un prospect chez un concessionnaire pour essayer une voiture n’est jamais simple. Ce qui est encore moins évident, c’est de trouver l’idée motivante. Pour la sortie d’un nouveau véhicule, organisez un concours et faites gagner un essai dans une voiture d’exception de la marque pour toutes les personnes ayant participées et prévoyez quelqu’un pour les prendre en photo, pour les filmer et faire vivre l’événement après l’événement grâce aux réseaux sociaux et envoyez les images à votre mailing-list. L’idée est de montrer aux absents qu’ils ont manqué quelque chose d’énorme et la prochaine fois vous mobiliserez encore plus ! Les bonnes idées, parfois les plus simples, sont souvent les meilleures, vos prospects vous le rendront bien.

Vous êtes un paysagiste

Choisir un paysagiste plutôt qu’un autre ne repose pas toujours sur des facteurs objectifs. Il s’agit souvent de recommandation, de publicité ou simplement parce que vous avez vu chez un ami une conception paysagère originale. Vous pouvez marquer les esprits et vous différencier de vos concurrents en imprimant une impression forte chez vos prospects. Pour cela, reproduisez un jardin luxuriant au sein même de votre magasin. Il faut que cette création puisse se voir de l’extérieur, qu’elle intrigue les passants et par conséquent, qu’elle fasse parler de vous. Une publicité permanente en quelque sorte. Aménagez l’entrée de votre magasin de façon à ce que les prospects qui y entrent vivent un moment féerique, magique de telle sorte que le rendez-vous qui va suivre se passe dans des conditions uniques. Votre entreprise sera inconsciemment associée au rêve. Donnez la possibilité aux passants de s’y arrêter, de s’y promener, installez des bancs pour qu’ils s’y arrêtent. Si vous vous dépassez, il se peut même que vos concurrents vous fassent de la publicité sans s’en rendre compte…

Vous êtes voyagiste

Demandez à vos clients de vous envoyer une série de photos de la ville ou du pays de destination en échange d’une remise. Ces photos vous serviront pour agrémenter votre site Internet, votre page Facebook, tweeter…Plutôt que de publier des informations commerciales sur vos supports de communication, privilégiez des témoignages clients illustrés, vous avez l’avantage de vendre des destinations de rêve alors profitez en, faites rêver vos futurs clients tout au long de l’année avec des paysages paradisiaques. Il n’est pas interdit,  il est même judicieux de mettre un lien sous ces publications vers une page de vente de la destination concernée. Profitez en pour demander à vos visiteurs de laisser un commentaire sur leur voyage idéal ou sur un voyage déjà effectué qui les a marqués. Sur Internet, il est important d’entretenir une conversation entre votre entreprise et les internautes déjà parce qu’elle permet d’améliorer votre référencement mais aussi parce qu’elle vous permet de gagner la confiance de vos visiteurs et sur Internet, le premier ingrédient qui déclenche un acte d’achat est la confiance.

L’expérience client sera l’élément essentiel de la communication de demain.

Des exemples comme ceux que je viens de présenter, il en existe beaucoup. La communication n’est pas qu’une question de moyens financiers mais elle est surtout une question de créativité ! Faites de votre savoir-faire un moyen de communication. Posez vous la question : quelle expérience vais-je faire vivre à mes prospects ? Apportez leur plus que ce qu’ils attendent, impressionnez les. Accordez de l’importance à l’idée d’expertise, vous devez être, dans l’esprit de vos clients, un expert dans votre domaine. A l’évocation de votre profession, le souvenir de cette expérience nouvelle, originale vécue doit resurgir de l’inconscient de vos prospects et de vos clients. Vous devez faire de vos clients vos meilleurs commerciaux. Vous devez, sans qu’ils s’en rendent compte, les former à promouvoir non seulement votre entreprise mais aussi votre profession. Apprendre quelque chose grâce à votre commerçant ou à votre artisan du coin est une expérience unique. Beaucoup de petites entreprises pensent qu’il est difficile voire impossible d’avoir une communication qui se démarque ? alors prenez une longueur d’avance, faites le.

« Si vous trouvez votre idée folle, alors mettez la en pratique. »

Cet article vous a plu ? Inscrivez vous à ma newsletter en suivant ce lien : JE M’INSCRIS

Cet article est un chapitre du projet « Sortez des Sentiers Battus » organisé par l’institut de formation Le Marketeur Français.

Si l’article que vous lisez ici vous a plu, alors cliquez sur ce bouton pour voter pour cet article :

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , ,

Les petits commerces et le web, une boulangerie 2.0

Posted on 25 février 2013 by admin

Imaginez que votre boulanger vous avertisse que les croissants sont chauds via un Tweet ? Une agence de communication londonienne le propose aux boulangeries. Une fois le pain prêt, le boulanger appuie sur un bouton, un tweet est alors envoyé à la liste d’abonnés, ils peuvent alors venir chercher leur pain avec une promotion pour les premiers par exemple.

Il suffit d’aller s’inscrire sur le site Internet de la boulangerie et vous voilà transporté dans la boulangerie 2.0. Et vous quelle idée voulez-vous lancer pour votre commerce ?

Jean-Noël TOUBON

livreblanc3

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (2)

Tags: , , , , , , , , ,

Comment utiliser Facebook pour mon média web.

Posted on 19 novembre 2012 by admin

livreblanc3Facebook est vraiment un cas à part. Tout le monde connait Facebook, tout le monde pense qu’il faut y être sans se soucier du comment et pourquoi… Et souvent, je vois des pages Facebook d’entreprises tellement pauvres, vides… qu’elles auraient dû ne rien faire. Penser que Facebook est un site magique qui, une fois l’information postée, se diffusera partout sur la toile, est une erreur fondamentale. Il ne faut pas oublier qu’entretenir une page Facebook demande du temps, de l’implication personnelle. Le web en général demande du temps.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Quels sont les facteurs de réussite de ma webtv en 10 points.

Posted on 01 avril 2012 by admin

livreblanc3Lorsque vous voulez créer votre propre web tv locale d’informations, un certain nombre de facteurs vont entraîner le succès de votre média. Ces facteurs, je les ai expérimentés avec notre webtv locale Pulceo.com en 4 ans d’existence. Au cours de ces années, j’ai listé ce qui fonctionnait et ce qui ne fonctionnait pas et j’en ai tiré une liste non exhaustive de points qui ont conduit Pulceo.com a devenir un acteur médiatique reconnu localement.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Enfin une école pour les métiers du web !

Posted on 07 juin 2011 by admin

livreblanc3A l’initiative de 3 entrepreneurs phares du monde de l’Internet à savoir : le pdg de Meetic Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon de vente-privee.com et Xavier Niel de Free, la France aura son école dédiée aux métiers du web : l’Ecole Européenne des Métiers de l’Internet (EEMI).

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les petits commerces peuvent-ils profiter du web 2.0 comme les grandes entreprises ?

Posted on 14 mars 2011 by admin

Aller voir le site

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La publicité hyperlocale sur les smart phones a-t-elle un avenir.

Posted on 10 mars 2011 by admin

livreblanc3L’utilisation des téléphones portables connectés n’est plus un effet de mode. Avec un bond de 138 % de vente de smart phone en 2010 par rapport à l’année 2009 et près de 8 millions d’unités vendues en 2010, le contenu vidéo des webtv doit composer avec ce nouveau support.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les annonceurs locaux sont-ils prêts à se lancer dans une régie publicitaire web ?

Posted on 05 février 2011 by admin

livreblanc3A travers mon expérience au sein de la web télévision Pulceo.com, j’ai pu constater deux types d’annonceurs. Ceux qui utilisent Internet dans leur vie personnelle et professionnelle et ceux qui ne l’utilisent pas du tout.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une régie publicitaire nationale spécialisée pour les webtv

Posted on 05 juillet 2010 by admin

livreblanc3Imaginons une régie publicitaire nationale qui aurait pour mission de financer les webtv locales. Et pourquoi pas !

PART2

Aujourd’hui pour avoir accès aux régies publicitaires, il faut justifier d’un minimum de fréquentation de votre site et d’une marque bien établie (nous y reviendrons plus tard sur l’aspect marque) pour rassurer l’annonceur ce qui est légitime. Ce critère ne permet pas aux webtv locales d’en bénéficier car elles n’ont pas la fréquentation nécessaire.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (2)

Advertise Here
Advertise Here