Tag Archive | "publicite"

Tags: , , , , , , , ,

3 exemples de modèles économiques

Posted on 23 octobre 2014 by admin

livreblanc3

Le modèle économique d’une activité web est très souvent compliqué à trouver. Cette émission est intéressante à plusieurs niveaux :

- Elle est concrète dans ses exemples et dans l’application des modèles

- Elle met en avant le côté fragile de la publicité pure

- Elle insiste sur l’importance de trouver le bon dosage entre la publicité et les autres services

Cependant, lors de cette émission, ils n’expliquent pas suffisamment à mon goût, les raisons pour lesquelles la publicité baisse en volume d’affaires et que les services annexes vont, à terme, croître.

Lorsque Bertrand Gie du Figaro explique qu’il propose comme service payant annexe à un article sur Mère Térésa un livre sur sa vie en guise de complément et approfondissement, il est important pour moi d’expliquer pourquoi ce type de modèle est pérenne à terme sur Internet.

L’équilibre entre le contenu gratuit et le contenu payant sera justement d’avoir un contenu gratuit intéressant mais volontairement incomplet. La valeur ajoutée et la légitimité du payant est de combler ce manque. Pourquoi achèterai-je ? Votre article gratuit m’a intéressé et j’ai envie d’en savoir plus : j’achète le livre. Ce modèle est le modèle du gratuit, le gratuit est un modèle économique car il fabrique du payant.

Par contre, la publicité va à l’encontre même de la philosophie du web.

« Sur Internet on achète un service rendu. »

L’information basique restera gratuite car elle ne rend plus un service, un réseau social type Facebook qui vous apprend que tel candidat de telle ville a été élu car il était présent au dépouillement et l’a tweeté rend l’information basique impossible à monétiser. Il est inutile de la rendre payante car elle n’a plus de valeur ajoutée sur Internet, par contre l’enquête sur les élections a une valeur ajoutée certaine car peu de gens peuvent fournir ce service.

Si le produit ou le service vous apporte quelque chose (un savoir, une compétence etc), alors vous l’achèterez. La publicité ne fonctionne que sur du volume, elle n’est donc qu’un accélérateur qui permet d’accéder au contenu intéressant plus rapidement.

A terme, je pense donc que le rapport entre les revenus publicitaire purs seront inférieurs aux revenus des services annexes (boutique, livres, abonnement, billetterie, recrutement etc)

Jean-Noël TOUBON

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , ,

Rentabilisez votre blog en monétisant vos captchas

Posted on 19 août 2014 by admin

livreblanc3

Lorsque l’on se lance dans l’aventure du blogging, on réfléchit pendant des heures (des jours?) au moyen de le financer. Il existe de nombreuses façons de le faire, allant des plus connues : la publicité sous forme de bannière, au plus originales : les publicaptchas.

Qu’est ce qu’un captcha ? Une petite définition s’impose : un captcha est un test de défi-réponse utilisé en informatique, pour s’assurer qu’une réponse n’est pas générée par un ordinateur. L’acronyme « CAPTCHA » est basé sur le mot capture, et vient de l’anglais completely automated public Turing test to tell computers and humans apart.

Né aux Etat-unis dans les années 2000, le but initial était de se protéger des robots malveillants. Bien qu’efficace au début, les captchas ont vite pu être contournés et leur efficacité a considérablement diminué avec le temps. Pour l’internaute lambda, remplir un captcha est vécu comme une expérience souvent désagréable car les caractères que vous devez saisir sont parfois indéchiffrables.

Partant de ce double constat négatif à savoir : efficacité réduite et expérience visiteur désagréable, des petits malins ont eu l’idée d’exploiter ce temps d’attention des internautes au profit de marques qui elles, recherchent de l’attention.

En moyenne, en France, 14 secondes d’attention sont accordées pour remplir un captcha et 7 millions de captchas sont remplis chaque jour en France.

L’idée est la suivante : plutôt que de saisir une suite de lettres générées au hasard, l’internaute devra saisir le slogan d’une marque par exemple. On appelle cela un publicaptcha.

Avant de donner un avis concret sur ce genre de monétisation, je dois admettre que l’idée est ingénieuse. Il fallait y penser.

Je suis de ceux qui pensent qu’un site ne doit pas être une galerie publicitaire , c’est laid visuellement, ça agace l’internaute et c’est souvent peu rémunérateur. Cependant, cette idée de captcha ne vient pas ajouter une énième pollution visuelle mais transforme une fonctionnalité utile (l’antispam) en ressources financières. De plus, l’expérience utilisateur ne risque pas d’être trop endommagée car vous remplacez quelque chose de désagréable mais utile par quelque chose de moins désagréable et toujours utile. On peut par conséquent considérer le captcha comme une amélioration de l’expérience utilisateur rentable (le rapport temps de travail/gain est positif)

Qu’est ce que cela rapporte ? Deux agences se distinguent : Captch Me et Adyoulike. De façon générale, les commissions des éditeurs sont de l’ordre de 5€ à 50€ CPM (Coût Pour Mille impressions) les mauvais mois, de 10€ à 100€ CPM les bons mois.

En résumé, ne comptez pas devenir riche mais lorsque l’on vous propose de gagner de l’argent à rien faire…pourquoi pas, à tester !

Pour découvrir un autre type de monétisation originale, cliquez ici

Jean-Noël TOUBON



ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , ,

Les 5 raisons de proposer du « native advertising »

Posted on 10 avril 2014 by admin

livreblanc3

Oui, l’univers de la publicité sur Internet regorge de termes emprunts à la langue de Shakespeare, je me dois donc d’expliquer. Le native advertising  est un contenu qui fait la promotion d’un annonceur (article, image, vidéo, etc.) et qui est inséré dans le contenu éditorial classique d’un site internet.

Le native advertising prend de plus en plus d’importance chez les annonceurs puiqu’il s’intègre beaucoup mieux, les lecteurs sont confrontés au message de manière plus naturelle. De plus, les publicités bannières classiques sont de moins en moins acceptées auprès des internautes, trop intrusives, l’image de la marque peut se dégrader alors que le native advertising permet un engagement plus important du visiteur. Les statistiques montrent bien la baisse d’intérêt des internautes sur le display classique moins efficace, c’est un fait. Le taux de clic est passé de 9% en 2000 à 0,2% en 2012, et 1 personne sur 3 trouve la publicité sur internet intempestive ou intrusive

Le native advertising n’existe pas depuis la semaine dernière, il existait déjà dans la presse écrite, on l’appelait le « publi-rédactionnel » , il ne s’agit donc pas d’un effet de mode. Le native advertising est un type de publicité efficace et qui colle parfaitement à la philosophie web, en voici les raisons principales :

sharethrough-native-ad-lift

5 raisons de proposer du native advertising

- Quand il prend la forme d’un contenu texte, il participe à votre référencement.

- Il apporte une réelle valeur ajoutée à vos clients puisqu’il propose un contenu souvent plus qualitatif, parfois utile à vos visiteurs.

- Il n’est pas intrusif, pas de pollution visuel et/ou sonore  et offre une expérience visiteur agréable.

- Il se monétise plus cher en raison de sa valeur perçue plus importante et de son son taux de conversion plus élevé

- Il permet de mêler différents média (vidéo, podcast, texte…)

Nous utilisons déjà au sein de Pulceo.com ce type de publicité qui, avec du recul, est très bien perçu par nos annonceurs car ils valorisent leurs savoirs-faire, leurs compétences etc. Cela vous permet également de vous démarquer de la presse écrite qui propose plus de la publicité sous forme d’encart publicitaire que du publi-rédactionnel. Je vous invite donc à tester ce format publicitaire pour financer votre webtv, blog ou site Internet.

Pour vous donner un exemple concret de publi-rédactionnel, suivez ce lien La mode du gazon

Jean-Noël Toubon

ebook-media-web-1

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Enfin un modèle économique de webtv ?

Posted on 19 septembre 2012 by admin

livreblanc3Dans mes précédents articles, je vous parlais souvent de la difficulté de trouver et surtout de stabiliser un modèle économique pour les webtv. Non, nous n’avons pas trouvé le Graal mais un modèle commence à se dessiner. Revenons un instant en arrière. En 2008, nous avons lancé un média web Pulceo.com. Ce type de média, que l’on appelle hyperlocal en raison de sa petite zone de couverture, diffusait des reportages sur la région de Châteaubriant en Loire Atlantique et proposait différents services annexes comme un agenda local, un service de bons de réductions chez les commerçants…et c’était à peu près tout. En 2011, un tournant à lieu. Notre média manquait cruellement d’interaction avec le spectateur. Il fallait l’inclure dans la création de contenu, il fallait accepter de ne plus être le seul créateur de contenu. De nombreux autres services viendront se greffer au site, que nous appelons désormais « plateforme » en raison du grand nombre de contenus créés et des nombreux services proposés.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (2)

Tags: , , , , , , , ,

Qu’est ce que la conversation sur Internet ?

Posted on 04 mars 2012 by admin

livreblanc3La conversation est l’échange, l’interaction que vous avez avec vos clients et vos prospects. C’est le fait de répondre aux messages, de laisser la possibilité à vos clients de commenter vos pages web, de poser des questions à vos prospects ou à vos clients et de les laisser vous répondre. Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (2)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les petits commerces peuvent-ils profiter du web 2.0 comme les grandes entreprises ?

Posted on 14 mars 2011 by admin

Aller voir le site

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La publicité hyperlocale sur les smart phones a-t-elle un avenir.

Posted on 10 mars 2011 by admin

livreblanc3L’utilisation des téléphones portables connectés n’est plus un effet de mode. Avec un bond de 138 % de vente de smart phone en 2010 par rapport à l’année 2009 et près de 8 millions d’unités vendues en 2010, le contenu vidéo des webtv doit composer avec ce nouveau support.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les annonceurs locaux sont-ils prêts à se lancer dans une régie publicitaire web ?

Posted on 05 février 2011 by admin

livreblanc3A travers mon expérience au sein de la web télévision Pulceo.com, j’ai pu constater deux types d’annonceurs. Ceux qui utilisent Internet dans leur vie personnelle et professionnelle et ceux qui ne l’utilisent pas du tout.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une proposition de modèle économique pour les web tv

Posted on 24 janvier 2011 by admin

livreblanc3Je vous propose aujourd’hui une interview de Martin Ouellette, président de Provokat, qui propose un modèle d’affaires 2.0 pour les webtv.

Son idée mérite d’être testée, expérimentée car elle est un mix de plusieurs modèles économiques. C’est un compromis entre le tout payant et le gratuit.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

En quoi les télévisions connectées sont une aubaine pour les webtv

Posted on 09 janvier 2011 by admin

livreblanc3A longueur d’articles, on s’aperçoit que le web, et plus particulièrement les webtv, peinent à trouver un modèle économique viable. On peut relever plusieurs explications à cela, des explications propres au fonctionnement même d’Internet.

Voir

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Commentaires (0)

Advertise Here
Advertise Here